• Pacerel

Tempête ou opportunité ? Le point sur le marché des cryptomonnaies



Les cryptomonnaies ont fait les gros titres sur les dernières semaines. Et pour cause, les baisses des cours de ces actifs ont effacé jusqu’à 1000 milliards de dollars. Jusqu’à aujourd’hui, les investisseurs naviguent entre pertes colossales, cyber-attaques, perte de mots de passe rendant impossible la récupération des fonds ou encore la fuite des gérants de plateforme de trading. L’origine de ces différentes polémiques s’explique souvent par la non régulation de ce marché et a pour conséquences de très fortes fluctuations des cours.


Les cryptomonnaies aussi appelées cryptoactifs sont des devises numériques décentralisées. Elles utilisent des algorithmes cryptographiques et un protocole nommé blockchain pour « assurer » la fiabilité et la traçabilité des transactions. Il s’agit d’actifs entièrement virtuels, stockés dans un portefeuille numérique protégé par un code secret appartenant à son propriétaire.


La première cryptomonnaie à avoir vu le jour est le Bitcoin. Créée en 2009 par un programmeur utilisant le pseudonyme Satoshi Nakamoto, elle a propulsé le principe de blockchain et a entrainé la création de nombreuses autres devises numériques cryptées. Les deux principales cryptomonnaies aujourd’hui en circulation sont le Bitcoin pour environ 47% du marché et l’Ether pour 17%.


Pourquoi la cryptomonnaie fait elle parler d'elle depuis plusieurs mois ?


Selon le gouverneur de la Banque du Japon « le gros des échanges est spéculatif et la volatilité est extrêmement élevée » (entretien à Bloomberg).


Le bitcoin n’est que très peu utilisé comme moyen de paiement selon lui. La réserve fédérale américaine (Fed), la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d’Angleterre ont déjà récemment mis en garde les investisseurs contre le bitcoin, monté mi-avril à un record historique de près de 65.000 dollars mais qui a connu ensuite une chute vertigineuse, tout en restant en hausse par rapport au début de l’année.


Milieu du mois de mai, le bitcoin a atteint 30 000 dollars alors qu’il en valait le double une dizaine de jours plus tôt. La raison de cette baisse inattendue est l’annonce du dirigeant de Tesla. Son entreprise refusant dorénavant les paiements en bitcoins, ce qui est l’inverse de la stratégie initiale annoncée après qu’Elon Musk ait réalisé l’impact environnemental de ces monnaies.


Par la suite les autorités chinoises ont annoncé l’interdiction pour les institutions financières de proposer des services liés aux monnaies numériques. Mais la Chine continue de préparer sa propre monnaie numérique, encadrée elle par la Banque centrale du pays et qui pourrait être lancée à grande échelle dès 2022

0 commentaire